22/01/2014

Yusuke Keida: poète Beat japonais





Yusuke Keida est né en 1939 au Japon. Il vit dans la ville industrielle de Sanjo, où il a enseigné pendant 38 ans. Il est l’animateur de Blue Beat Jacket, une revue bilingue (japonais et anglais) dédiée à Jack Kerouac, à la Beat Generation et aux poètes post-Beat du monde entier.

Blue Jacket, le numéro 25


Le vin et la lune

à minuit
je bois du vin
assis jambes croisées dans la neige
la lune là-haut m’accompagne
autour de moi des ombres gigantesques
commencent à se balancer
puis à tournoyer
je reste jambes croisées
sous les bourrasques de neige
tordu de rire avec mon vin sous la lune
la lune descend
la lune accompagne
le rythme de mon ivresse
ah le printemps endormi
sous mes hanches
oh tous ces bourgeons
tous ces serpents
j’avale mon vin sous la lune
on entend sonner la cloche d’un temple
ding-dong dans mon crâne
l’obscurité de l’hiver
et l’obscurité de l’été
se rejoignent
à minuit
jambes croisées dans la neige
je suis ivre au royaume des ombres de la nuit
des ombres qui se balancent
ding-dong ding-dong
le monde se brise
les arbres craquent
la neige tombe en sourdine
le vin sous la lune froide
me reste sur le buffet
roses et cramoisies
fleurs de camélias
gelées

 
Champignons flottants 

Champignons dans les yeux d’une libellule
Champignons sur une orchidée taillée en bijou
Champignons dans un rocher
Champignons dans la bouche braillarde d’un rocker
Champignons dans son vagin
Champignons sur ses tétons
Champignons dans la tête de Popeye
Champignons dans la saillie de son muscle
Champignons dans mon stylo
Champignons dans mes poumons
Champignons dans une théière
Champignons dans un temple
Champignons dans un café
Champignons à votre table
Champignons sur la route
Champignons dans une cabine téléphonique
Champigons sur la tête du bébé
Champignons qui nous envahissent
Champignons s’en vont marchant

Minuscules grenouilles vertes

Minuscules grenouilles vertes
collées à la vitre
de la porte d’entrée
comme des martins-pêcheurs
martins-pêcheurs qui volent là-haut
grenouilles qui restent en silence
que vont-ils dévorer ?
les oiseaux pourchassent les insectes
les grenouilles les attendent au passage
ce sont des philosophes solitaires
collés à la vitre
ou bien de vieux moines chinois
assis au sommet d’un rocher
elles sont juste comme nous occupées à nager
et à passer la nuit à se saouler

Traduit par Bruno Sourdin

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire